Nos lunettes

Nous sommes continuellement à la recherche de la perfection dans le design et la qualité, le savoir-faire des grands lunetiers.

Derrière chacun de nos créateurs se cache une histoire et un secret de fabrication pour obtenir une lunette magnifique qui saura trouver son porteur.

Nous travaillons de grandes marques Françaises : Anne&Valentin, Sabine Be, Caroline Abram, Thierry Lasry, Zenka, Jérémy Tarian, Cartier, Lucas de Staël, Amaury…

Allemandes : Mykita, Lunor, Cazal,…

Japonaises : MATSUDA, MASUNAGA,…

Italiennes : Pierro Massaro, Jacques Durand, Robert la Roche, Oliver Peoples,…

D’autres grandes marques sont à l’honneur : Rolf (bois), Gold&Wood, Alain Mikli, Traction Production, Oakley, Michel Henau, Moscot, Garrett Leight, Shelter, IN’BO

Gamme enfants : Tête à lunettes, Lafont, Julbo, Anne&Valentin
Les matériaux de nos lunettes sont : l’acétate de cellulose, le métal (acier, titane, or), la corne, le bois, le cuir,
la pierre,…
Des conseils d’Opticiens visagistes vous seront apportés…

Nos marques de lunettes

MCO 55 place Saint Louis

Anne & Valentin

Anne & Valentin, c’est d’abord la rencontre d’une Anne et d’un Valentin, forcément. Ils ont su nourrir leur marque et la faire grandir au fil du temps. Tout commence en Septembre 1980 quand Valentin obtient son diplôme d’opticien. Les deux amoureux décident de concrétiser leur envie d’une boutique d’optique différente de celles qu’on voit alors. Tous deux rêvent de pouvoir proposer des montures inclassables, originales et surtout, une philosophie de vente totalement dédiée au client et à ce qui fait la particularité de tout en un chacun. On n’adapte pas les clients aux lunettes, on cherche plutôt à comprendre qui ils sont. De nouvelles questions s’imposent : comment vit la cliente, comment bouge le client, quelle sera la paire parfaite, celle qui lui ressemble. A l’époque, c’est une petite révolution. Anne, à qui rien ne fait peur, s’improvise designer, Valentin à ses côtés. Elle dessine leurs premiers modèles, dont ils font faire les prototypes par un petit atelier. En 1984, la première collection est lancée, baptisée sobrement Anne&Valentin. Leurs créations sont originales, colorées et pleines de vie, mais tous deux gardent en tête leur priorité : des lunettes qui demeurent des objets ergonomiques, techniques, respectueux de ceux qui les portent.

Caroline Abram

Avant de lancer sa première collection de lunettes en 2008, Caroline Abram, ancienne opticienne, réalisait depuis une dizaine d’années des accessoires : faces-à-main, loupes, chaînes de lunettes. Des accessoires fabriqués artisanalement à Dakar, un pays où la créatrice a passé son enfance avec ses parents qui s’occupaient alors d’un dispensaire ophtalmologique itinérant. Sa première collection de lunettes est pourtant bien loin des influences africaines. L’univers de la collection de lunettes Caroline Abram explore le South Beach des années 60, lorsque le rock’n’roll révolutionnait la vie des jeunes, que l’homme faisait ses premiers pas sur la Lune. On y retrouve donc en toute logique une réinterprétation des formes vintage des années 60 et 70, et en particulier la forme papillon largement représentée. Si la collection est très féminine, avec son style rétro glamour, elle n’oublie pas la gent masculine avec des lunettes raffinées pour hommes.

Sabine be

La collection sabine be est façonnée par une Manufacture Française de renom. Ses montures sont réalisées en acétate de cellulose, de la Haute Couture qui nécessite précision, minutie et de nombreuses heures de travail. Perfectionniste, sabine be pense à tout, jusqu’au moindre détail et crée son univers, unique, dans le monde de l’optique. Un style qu’elle souhaite développer auprès des distributeurs de sa marque,et ensuite, pourquoi pas… Des concepts sabine be store.

Alain Mikli

Les lunettes pour voir autant que pour être vues

‘Ce n’est pas parce que vous êtes myope comme une taupe qu’il faut être sexy comme une taupe’. Alain Mikli campe aussitôt la marque et sa philosophie : transformer un handicap en signe de personnalité, avec une lunette qui associe correction et distinction. C’est en défendant ces valeurs qu’Alain Mikli, opticien de formation, conçoit son métier de créateur de lunettes, un métier qu’il a inventé il y a plus de trente ans.

Les lunettes Alain Mikli, une valeur sûre

Lunettes majoritairement en acétate de cellulose, matière naturelle composée à 75% de coton, c’est la seule matière plastique d’origine végétale. Agréable au toucher, elle séduira tous les porteurs en quête de sensualité. Chaque monture fait ici l’objet d’une fabrication minutieuse et passionnée. Alain Mikli, c’est aussi et surtout des systèmes comme les charnières amflex et chaam, la technique ‘rok’ le chaussant de nez, la spatule en volume et l’ajustage, autant de performances techniques brevetées qui assurent un confort optimum aux montures.

Une collection aux multiples visages

S’il y a un style Alain Mikli, il s’exprime de nombreuses façons, se réinventant chaque année au fil des nouvelles collections. En 2011, le créateur nous propose de voir les choses en grand : volumes imposants, lunettes XXL, vos montures ne veulent plus passer inaperçues. Vous préférez les formes rectangulaires ou carrées ? Aucun problème, Alain Mikli les a mis cette saison sur le devant de la scène, comme Expert, un modèle masculin jusqu’au bout des branches ou Square et son légendaire carré large. Explorant toujours de nouveaux horizons, Alain Mikli s’est également inspiré des mangas pour créer le modèle Brows ou propose aux plus audacieuses First Sight, un modèle ovale coloré qui deviendra à coup sûr une nouvelle arme de séduction massive.

Zenka

Une décennie aura suffi à Zenka pour asseoir sa notoriété. Durant ce laps de temps, la marque – qui a fêté en effet ses dix ans en 2011 – a multiplié les succès commerciaux, les distinctions et a lancé deux nouvelles marques : Zenkid’s et Zentyp. Leslunettes Zenka ont ainsi obtenu pas moins de deux Silmo d’Or (les ‘Oscars des lunettes’) en 2003 et 2004, auxquels s’ajoutent des nominations à ces mêmes Silmo d’Or en 2001, 2005, 2006 et 2007. Qui dit mieux en seulement dix ans?? A ce niveau de réussite, les challengers sont assurément peu nombreux?; il faut reconnaître que la comparaison est d’autant plus difficile à soutenir que les créations de la marque sont uniques et techniquement innovantes. Depuis ses débuts, lamarque propose des lunettes modulables. C’est-à-dire ? Des lunettes qui changent en fonction de son humeur, de son look, de ses envies… Zenka évolue avant tout dans l’univers de la mode et du design. La marque s’est ainsi donné pour mission d’incarner toutes les tendances dans ses lunettes. Ses influences éclectiques, tour à tour glamour, sages ou excentriques, impriment à ses collections un style inventif, coloré, singulier, inimitable, surprenant et branché. Les lunettes Zenkajouent la créativité et l’originalité avec une audace toujours élégante. Deux possibilités sont offertes à travers deux gammes de produits : les lunettes personnalisables par la face et celles personnalisables par les branches. Zenka s’adresse aux hommes et aux femmes suffisamment ‘zen’ pour s’occuper leur look sans se soucier du regard des autres.

Gold & Wood

Alain Chabat, Jennifer Lopez, Laetitia Casta, Jacques Villeneuve ou encore Shaquille O’Neal l’ont choisie.Gold & Wood, comme son nom l’indique, est spécialisée dans la création de lunettes en bois précieux. Tout commence en 1995 lorsque Maurice Léonard, séduit par la beauté et le touché sensuel des bois précieux, se lance dans l’aventure d’une entreprise de lunetterie artisanale. D’un savoir-faire unique naît rapidement l’objectif de produire des lunettes haut de gamme. Au fil du temps, la corne de buffle et les pierres précieuses font leur apparition dans la collection donnant ainsi naissance à de nouvelles combinaisons exclusives. Alliant luxe et élégance, l’ensemble de la collection incarne l’exclusivité et l’authenticité. L’utilisation de matières d’exception confère à chaque pièce un caractère rare et unique.

La collection de lunettes de vue offre près de 25000 associations réalisables à travers une offre variée de formes, de traitement, de coloris et de branches en corne et en bois. Gold & Wood propose aussi une gamme de montures solaires et des bijoux dont les montures allient or massif 18 carats, pierres précieuses et matériaux naturels dans la plus pure tradition de la joaillerie.

Traction Production
Tom Ford

‘Je veux créer la première véritable marque de luxe du XXIe siècle.’ Tom Ford naît à Austin (Texas) et grandit au Nouveau Mexique. Sa carrière débute en 1994 quand il prend les rênes de la direction artistique de Gucci. Il change alors totalement l’image de la légendaire maison par un esprit visionnaire qui lui permet d’anticiper les désirs du consommateur moderne. Gucci est, dès lors, propulsée vers un succès commercial sans précédent. Par la suite, Tom Ford reprend la direction artistique d’Yves Saint Laurent et ressuscite là encore le style d’une maison. C’est le début de la starisation des directeurs artistiques, avec notamment le très charismatiqueJohn Galliano. En avril 2005, un an après son départ du groupe Gucci, Tom Ford annonce la création de la marque éponyme. Une collection de lunettes et une ligne de produits de beauté, sous licence Estée Lauder, preuve d’un contexte résolument tourné vers le luxe, sont lancées en 2005.

Avec son style provocateur et innovant, Tom Ford donne le ton et invente une nouvelle approche du luxe, à la fois sensuelle et mystique. Sa dernière création de parfum, Black Orchid, renvoie à un désir du luxe inaccessible.

Les lunettes Tom Ford sont bien plus qu’un simple produit griffé ; elles imposent un style et anticipent les tendances. Le styliste texan a ainsi été l’un des premiers à pressentir le retour des formes vintage dans les lunettes de vue, faisant la part belle à des montures sobres d’allure rétro et allant jusqu’à faire de la Pilote, traditionnellement solaire, une lunette de vue. Maître mot des collections : la sophistication. Grands volumes, travail des courbes, formes enveloppantes et souci du détail caractérisent les solaires, qui jouent résolument la carte mode et glamour. Pour Tom Ford, les lunettes servent avant tout à affirmer sa personnalité. Les lignes sont audacieuses, les coloris recherchés, les matières luxueuses et les finitions exceptionnelles. Signe de reconnaissance : le monogramme T métallique qui apparaît au niveau de la tempe.

Oliver Peoples

C’est en 1986 que le trio à l’origine des lunettes Oliver Peoples, Larry Leight, son frère Dennis et Kenny Schwartz, ouvre sa boutique sur le célèbre Sunset Boulevard à Los Angeles. Le succès du magasin, qui ne ressemble à aucun autre point de vente d’optique connu, les incite à fonder six mois plus tard leur société Oliver Peoples. Immédiatement, la marqueentre dans le cercle très fermé des créateurs californiens, en proposant deslunettes au design vintage inspiré des productions américaines des années 20 et 30 et en remettant le clip solaire au goût du jour. Sa veine créative très côte Ouest emporte l’adhésion des stars et de tout le milieu artistique de Los Angeles, au premier chef, Andy Warhol. Depuis ses débuts, la collection a terriblement évolué en mêlant avec un inimitable talent le style néo-rétro et les modèles très avant-gardistes.

De Steven Spielberg à Brad Pitt, en passant par Elton John et Uma Thurman, tout le gratin du cinéma et du rock a adopté les lunettes Oliver Peoples. Autant dire que c’est la marque des trend-setters d’outre-Atlantique. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller visiter les boutiques Oliver Peoples à Los Angeles ou New York, des lieux qui s’apparentent plus à de prestigieuses galeries d’art qu’à des boutiques d’opticien : design hype et éléments architecturaux minimalistes, ameublement mêlant meubles en rotin, bois et pierre de Jérusalem. Depuis près de vingt-cinq ans, Oliver Peoples cultive un mélange très personnel. Pur produit de la culture californienne, la marque oscille dans la confection de ses lunettes entre inspiration vintage et design avant-gardiste. Entre look sport chic et modèles parfaitement glamour aux grands volumes pour les solaires, et formes simples et classiques pour les modèles optiques, un seul point commun : la touche inimitable d’un style toujours branché, bien identifiable mais non-ostentatoire.

Têtes à Lunettes
Lafont Enfant

Lafont est l’une de ces marques à part, de celles que le temps ne peut atteindre. Passant les modes sans coup férir, Lafont continue de s’affirmer sans jamais s’imposer, par le seul jeu d’une séduction qui se transmet de génération en génération. Pour les adeptes de Lafont, elle véhicule une identité à forte personnalité. Elle porte en elle un certain art de vivre ou plutôt de bien vivre. Le monde Lafont s’inscrit dans un certain style de vie où règne avant tout l’harmonie. Pour Lafont, le beau est un tout. L’univers Lafont, c’est un peu l’image d’un monde idéal, celui d’un bonheur qui s’affirme et qui s’affiche, pour le plaisir des yeux comme pour celui de l’âme.

Le style Lafont est certes féminin, mais pas exclusivement?! Il existe un style Lafont qui plaît tout aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Le style des lunettes Lafont est à la fois original et ‘portable’. Il est tendance, et sage, sans l’être trop. Tous apprécient chez Lafont une différence qui est tout sauf extrémiste. De cet équilibre, de cette harmonie de couleurs est née une véritable signature.

Les créateurs de la marque privilégient leur savoir-faire et la qualité des matériaux utilisés. Bien évidemment, les lunettes servent à mieux voir, mais ici, le but est aussi qu’elles soient belles ! Pour cela, on fait appel à l’acétate et à ses possibilités chromatiques, aux métaux purs et à un travail de finition dans le moindre détail. Elles ont d’ailleurs converti de nombreux hommes qui pensaient pourtant rester insensibles aux ‘lunettes créateurs’. Avec son large choix, Lafont saura plaire aussi bien aux grands qu’aux petits, classiques ou branchés pour peu qu’ils veulent un peu de fantaisie et beaucoup de style !

Julbo

Les lunettes de glacier firent, dès les années 50, la renommée de cette entreprise jurassienne créée par Jules Baud, en 1888. Les montagnards sont parmi les plus exigeants quant à la qualité de la protection etJulbo est depuis toujours leur référence. Depuis, Julboa étendu ses compétences au monde des sports nautiques avec, en 1998, des modèles au design dynamique, équipés de verres polarisants supprimant les reflets sur toute surface mouillée. Les enfants, sujets remuants par excellence, enfin, ont aussi trouvé grâce auprès de Julbo qui, en 1989, conçoit pour eux la première lunette enfant, la Baby. La gamme enfants s’est depuis étoffée, avec des montures juniors, pour les 3-5 ans et les 6-10 ans, et la fameuse Looping, réversible et sans charnière. Entre outdoor etnautisme, techniques et ergonomiques, les collections Julbo sont exactement adaptées aux environnements extrêmes, aux activités sportives et, comme le veut la tendancesportswear, à tous ceux qui adhèrent au fun et au dynamisme. La collection Julbo se partage très logiquement entre la ligne destinée aux activités de montagne, et celle dédiée aux sports nautiques. Pour les ‘sportifs’ à la ville, Julbo propose une large gamme de montures, moins techniques mais tout aussi design et de haute qualité, avec notamment des formes Pilote, des lunettes bandeau… Julbo, ce sont aussi des verresphotochromiques et/ou polarisants pour toutes les situations : Cameleon (cat. 2 à 4) pour la montagne et le désert, verres Octopus (cat. 2 à 4) pour toutes les activités nautiques, verres Zebra (cat. 2-4) et Zebra Light (cat. 1-3) pour l’ensemble des sports de vitesse : VTT, trail running, ski de fond… et les verres Falcon (cat 2-3) – pour tous ceux qui souhaitent disposer au quotidien d’une protection optimale. Plus récemment, Julbo a continué d’innover en lançant une première collection de lunettes de soleil pour femmes, ainsi que le programme RX Trem qui propose deslunettes de soleil à la vue et spécialement réalisées pour la pratique sportive.

Shelter

Shelter est une aventure entrepreneuriale et humaine née d’un pari entre deux amis d’enfance Florent et Julien dont l’envie commune est de fabriquer des lunettes en bois recyclé. Au cœur des Alpes une série de prototypes se dessine, le collectif Shelter s’agrandit rejoint par François et Emeline.
Les compétences des quatre membres du groupe en ébénisterie, identité visuelle, design et gestion commerciale créent une synergie naturelle. Le processus de fabrication de nos lunettes se veut volontairement transparent pour offrir aux clients une traçabilité sur la fabrication du produit.

Garrett Leight
izipizi

MCO 11 rue Marguerite Puhl Demange

Mykita

L’impression 3D

Encore une innovation Mykita ! Prochainement il sera possible de réaliser une lunette sur mesure en impression 3D en scannant votre visage.

On pourrait croire que les lunettes Mykita nous viennent du Japon, la marque est en réalité basée à Berlin. D’où vient son nom ? Il s’agit d’un dérivé du mot Kita (une abréviation courante pourKindertagesstätte), qui fait référence aux premiers locaux de la société, dans une ancienne garderie. Lancée en 2004, cette collection de lunettes est le fruit de deux designers parmi les plus innovants du secteur, Philipp Haffmans et Harald Gottschling. Une référence en matière de créativité esthétique et technique. Aujourd’hui, tous les services, de la création à la production des lunettes, sont réunis dans le QG Mykita, en plein cœur de Berlin. Dès sa première collection en 2004, Mykita marque les esprits avec des lunettes en métal au design novateur, dotées d’une charnière exclusive sans vis, ni soudure. Les pièces composant la lunette sont découpées dans une fine feuille d’acier avant d’être manuellement mises en forme par une série de manipulations. Année après année, le savoir-faire des équipes Mykita s’est décliné sur des montures aux formes rétro (collection Decades), en acétate (NO2), etc. En moins de dix ans, Mykita est devenue une marque ‘créateur’ majeure qui répond à la perfection à la demande grandissante de tous ceux qui recherchent esthétisme, technique et confort.

L’univers de Mykita est un mélange de design industriel et d’élégance poétique, mariant des références explicites aux tendances fonctionnelles du design et une approche luxueuse de la lunette. Et l’innovation continue ! En 2010, Mykita a présenté des lunettes en Mylon, une nouvelle matière brevetée, travaillée au laser, aux possibilités infinies en terme de formes, tout en restant légère et agréable à porter. Mykita est également entré dans le monde de la mode grâce à des collaborations avec des créateurs pointus comme Bernhard Willhelm, Romain Kremer, Marios Schwab et Alexandre Herchcovitch. Où trouver cette collection originale ? Bien sûr dans les six magasins de la marque à Berlin, Vienne, Zurich, Paris, Monterrey et Tokyo, mais aussi chez les opticiens haut de gamme, dans certains grands magasins et des boutiques de mode triées sur le volet.

Masunaga

MASUNAGA fait son entrée chez MCO – Mathieu Chaudeur Opticien.

Célèbre dans le monde par sa qualité, son style, ses designers tel que Kenzo, découvrez l’histoire de ces lunettes d’exceptions récompensées au SILMO D’OR 2014.

Matsuda

Mitsuhiro Matsuda est considéré comme le premier designer à avoir mêlé l’architecture et la mode.

Jeune homme ambitieux, il étudie à Bunka, l’école des stylistes la plus réputée au Japon. Ses camarades de classe sont Kenzo Takada et Junko Koshino. Il séjournera plusieurs années en France avec Kenzo et repartira au Japon afin de fonder la société Nicole Co.
Ses créations sont des costumes très structurés aux chemises blanches apprêtées. Le chanteur Prince ne s’habillera plus qu’en « Matsuda ».
Une des plus belles réussite de Matsuda reste une collection de lunettes uniques. Faites de détails subtils jamais égalés, ses lunettes sont considérées comme des œuvres d’art. Les matériaux précieux utilisés en ont fait des lunettes luxueuses très personnelles. Les plus anciennes sont très prisées des collectionneurs et s’arrachent sur les sites de e-commerces.
Aujourd’hui, la renaissance de la collection Matsuda Eyewear s’opère sans bruit, comme lors de sa naissance dans les années 90. Elle est composée de rééditions ainsi que de nouveautés très actuelles. L’esprit Matsuda est respecté par le souci de qualité et de détails. Une collection précieuse faite d’argent et d’or (Precious Matsuda), sublime le tout qui se veut à la fois simple, chic et de bon goût.
Rolf

L’aventure de la marque de lunettes Rolf a en effet commencé il y a 7 ans, dans un petit village du Tyrol, lorsque l’entreprise familiale s’implante dans un sous-sol envahi par un bric-à-brac de vieux vélos, de freins de mobylettes et de cylindres usagés.

C’est dans ce décor que Roland WOLF, le jeune créateur de la marque, a une idée de génie : utiliser ces freins de cyclomoteur pour inventer des montures en bois incurvées et dotées d’un système révolutionnaire qui permet aux branches de se plier sans vis. Toute la famille, les proches et les amis se lancent dans l’aventure : très vite, leurs innovations sont récompensées dans les plus grands salons spécialisés du monde : SILMO Paris dès 2009 (Silmo d’or dans la catégorie innovation technologique), Tokyo en 2012, etc.

Aujourd’hui, le succès est planétaire et les distinctions internationales pleuvent sur la jeune entreprise. Chaque paire de lunettes nécessite 78 étapes de fabrication, essentiellement manuelles !

Vous l’avez compris, le gamme de lunettes Rolf Spectacles est le résultat :

– d’une passion pour le design
– d’une fascination pour le bois
– et d’un désir de créer quelques chose de nouveau, de jamais vu, de complètement innovant. Ce sont donc exclusivement des lunettes en bois, en bambou, ou associant le bois et la pierre.

Chaque modèle est fabriqué à la main, avec en moyenne 78 étapes (et la volonté de ne jamais délocaliser la fabrication hors d’Autriche) : chaque exemplaire est donc véritablement unique !

Lunettes Rolf : 100% bois, 100% légères, 0% d’allergie et 1000% de design !

Ces montures en bois sont composées d’un placage stratifié, d’une vitrification spéciale et d’une charnière en bois, de manière à éviter tout recours au métal ou au plastique. Les verres des lunettes sont, eux aussi, montés selon un procédé unique et que nous ne pouvons pas dévoiler !

C’est ce qui fait le charme et les atouts de ces lunettes en bois : 100% légères, 100% anti-allergies, 100% anti-statiques, 100% fabriquées à la main au Tyrol, 0% entretien et 1000% design…

… Bref, il ne vous reste plus qu’à venir tester ces lunettes en bois révolutionnaires au magasin !

Thierry Lasry

Né d’un père opticien et d’une mère designer, Thierry Lasry lance sa marque éponyme en 2006 autour du concept «futuristic vintage».

Depuis, Thierry Lasry, c’est « magnety », « vulgary », « angely », « exhiby », attracty », « milfy », « obsessy »…
Aujourd’hui, ses fans ne sont autre que, Madonna, Rihanna, Eva Mendes, Paris Hilton, Jessica Alba, Nicole Richie, Anne Hathaway, Alicia Keys…
Lunor

Comment faire du neuf avec du vieux?? Telle pourrait être la devise de Gernot Lindner, l’opticien allemand fondateur et créateur de Lunor (combinaison de “lunettes” et “or”). Ce passionné d’art, de littérature et d’antiquités a l’idée, en 1991, de créer Lunor, avec pour mot d’ordre d’exploiter toute la richesse et la beauté des modèles d’autrefois. Gernot Lindner ne se contente pas de rééditer des vintage, il opère de main de maître une synthèse entre lunette ancienne et technologie contemporaine. Cette approche pour le moins inédite et originale permet aux premières collections de lunettes Lunor, présentées en 1991, de remporter un succès immédiat. Depuis plus de vingt ans, le “créateur-collectionneur” enrichit ses lignes de modèles toujours exclusifs et précieux, où l’intemporalité des formes côtoie la modernité des détails et des matières. L’univers du créateur de Lunor est empreint de références artistiques, littéraires, picturales. Tout concourt à l’expression de son véritable amour de la lunette à travers ses évolutions stylistiques, depuis 1650 jusqu’au début des années 50. Avec cette marque très exclusive, on entre de plain-pied dans le monde précieux de la belle ouvrage, où le raffinement, la classe, la sobriété font autorité. Les stars ne s’y sont pas trompé, qui, à l’instar de Madonna, Elton John, Tom Cruise ou Demi Moore ont adopté les modèles de Gernot Lindner. Sans oublier les fameuses lunettes rondes de Steve Jobs, qui provenaient de la collection Lunor.

Attention, le style néo-rétro de Lunor diffère radicalement de la simple imitation. En parfait collectionneur, Gernot Lindner se nourrit des modèles anciens pour créer : ainsi, les lunettes américaines des années 1840 l’inspirent pour développer ses branches télescopiques. La passion des détails, de l’harmonie des formes et de la légèreté, l’incite à recourir aux méthodes ancestrales de l’artisanat de la lunetterie et à l’utilisation de matières naturelles ou précieuses comme la corne de buffle, l’or ou le platine.

Cazal

1975 : le chef d’entreprise Günter Böttcher s’associe au designer Cari Zalloni pour créer une marque de lunettes haut de gamme de dimension internationale, fondée sur la qualité et le design. Le nom de cette collection : Cazal Eyewear, comme les deux premières lettres des prénom et nom de son créateur ! Depuis plus de trente-cinq ans, l’exigence et le style dominent la collection Cazal. Cari Zalloni a toujours misé pour la conception de ses montures sur le dépassement des tendances de la mode, avec cette volonté d’être en permanence à l’avant-garde et précurseur. Autre recette, le style doit être original et en aucun cas ne laisser indifférent : ‘un bon design doit rester unique’. Ancrées dans leur époque, harmonisant formes et couleurs, matériaux et technologies, souvent surprenantes et toujours hors du commun, les lunettes Cazal affichent une signature incomparable et caractéristique. La marque ne se contente pas de suivre pas les tendances ‘mainstream’, elle cherche de nouvelles voies.

Lucas De Stael

Cinq ans après le lancement des lunettes Undostrial, le designer français Lucas de Staël présente aujourd’hui une collection plus “classique”, en tout cas fondée sur une architecture plus traditionnelle, c’est-à-dire en trois pièces avec charnières. Toutefois, le designer n’a rien perdu de son génie créatif et de son sens de l’innovation : Once Upon a Time, la première ligne de cette collection de lunettes Lucas de Staël, n’a résolument rien d’ordinaire? ! La prouesse technique est même visible à l’œil nu, puisque chaque modèle, à l’aspect bois ou cuir, possède toutes les qualités du métal : solidité, finesse, légèreté, durabilité et flexibilité. ‘Aujourd’hui, les porteurs de lunettes sont attirés par de nouveaux matériaux mais sont, la plupart du temps, confrontés à des soucis de longévité, de casse ou de détérioration. Nous avons donc opté pour un travail de marqueterie à partir d’une base en acier”, précise Lucas de Staël.

Conçue en partenariat avec des sous-traitants jurassiens, mais aussi des tanneurs et des ébénistes, la collection compte aujourd’hui 11 formes, chacune disponible en 12 coloris : 7 teintes de cuir (essentiellement de veau et de chèvre) et 5 essences de bois (wengé, merisier, noyer, érable, sapelli). Réalisée en série limitée, cette collection optique devrait se renouveler très régulièrement, avec l’ambition d’ouvrir encore de nouveaux horizons en lunetterie. Des lunettes techniques et esthétiques !

Jeremy Tarian

Certains porteurs de lunettes les plus pointus sont toujours à la recherche d’une nouvelle marque de designer. Jérémy Tarian a de nombreux atouts pour les séduire. Son parcours ? Etudiant en finance, il quitte Paris pour s’installer à Berlin. Le hasard faisant bien les choses, il trouve un appartement juste en face du siège d’ic! Berlin, où il devient rapidement stagiaire et dessine sa première collection pour la marque. Ses études au sein d’une école de design à New York complèteront son apprentissage et le pousseront à créer sous son propre nom. Poussé par l’héritage que constitue le travail de son père, Alain Mikli, Jérémy puise dans la position du ‘fils de’ une stimulation à se surpasser sans cesse. Actuellement composées de 23 lunettes de vue et lunettes de soleil réalisées à 500 exemplaires numérotés, les collections de Jérémy Tarian (toujours conçues en nombre restreint) accueillent tout au long de l’année de nouveaux modèles. Toujours à la recherche d’un niveau d’excellence certain, Jérémy Tarian a décidé de faire réaliser ses lunettes à la main, en France. Plus précisément dans le Jura, berceau de la lunetterie à la française. Ici, pas de design exubérant ou complètement loufoque, les formes misent plutôt sur la sobriété. C’est au niveau des matières que la créativité de Jérémy Tarian s’exprime : choix de l’acétate, recherche poussée sur les couleurs, jeu des reliefs… Des montures à conseiller aux ‘trendsetters’ qui adorent porter les créations de jeunes designers avant qu’ils ne deviennent tendance. Dépêchez-vous, cette collection risque de connaître rapidement le succès !

Jacques Durand

Un créateur incroyable ! Lunettes parfois célèbres, souvent classiques, en acétate au relief inexistant capte sa propre lumière, le nouveau regard du classicisme porté jusqu’à l’extravagance.

Michel Henau

Sculpteur de l’objet destiné à voir, Michel Henau est le fruit d’une rencontre de deux designers belges . De cette association, naissent des lunettes aux formes pures, rectilignes utilisant des matières nobles, parfois sablées ou marbrées… Michel Henau commence à créer des lunettes à la fin des années 70 à Bruxelles et rencontre quelques mois plus tard Marc Delagrange. Leur passion est la même : sculpter l’objet « lunette » pour en faire des objets raffinés et d’une pureté contemporaine, bien pensés et intemporels. Ils s’associent donc pour faire évoluer leur collection avec une ligne directrice claire : utiliser des matières nobles et de qualité, dessiner des montures confortables et intemporelles avec des formes pures et bien structurées.

Moscot
Robert La Roche
Oakley

Même si vous ne portez pas de lunettes, vous connaissez sûrement Oakley et son célèbre ‘O’, signe de ralliement pour les accros de la marque. Il faut dire qu’en moins de trente ans, Oakley a su créer une image forte dictant une certaine philosophie de vie. Les créateurs de la maison ont séduit de nombreux porteurs de lunettes en utilisant des matériauxinnovants, des formes avant-gardistes et très design, selon des techniques de production souvent exclusives. Avant tout, avec Oakley, il faut vouloir se dépasser ! Même si Oakley est le leader mondial de la lunette solaire de sport, la marque est allée plus loin en créant également des vêtements, des chaussures, des accessoires… Oakley a également voulu apporter son expertise en matière de verres, dont la fabrication est gérée depuis l’Europe. La marque s’est aussi lancée dans les lunettes de vue ou, plus technologiques, les montures avec lecteur MP3 ou téléphone portable intégré. Les lunettes Oakley sont à conseiller aux sportifs, mais aussi à ceux qui apprécient l’esthétisme et la technologie.

Kuboraum

Une lunette Kuboraum dépasse largement sa fonction : la marque berlinoise créée en 2012 lui confère le pouvoir du masque qui cache et dévoile en même temps la personnalité de celui qui le porte. Aux premières collections qui déclinaient des formes extrêmement massives sont venues s’ajouter des lignes plus « portables ». La marque propose des montures de lunettes originales optiques et solaires aussi bien destinées aux hommes qu’aux femmes.

Mais le concept reste identique : la lunette comme lien entre soi et le monde. Si toutes les lignes Kuboraum sont conçues et pensées à Berlin, c’est en Italie qu’elles sont fabriquées selon les meilleures techniques artisanales.

Piero Massaro
Barberini
Smoke x Mirrors
In'Bo